Neil Young

Neil Young n’est pas du tout de ma génération mais, à 17 ans, on l’écoutait pour faire mature musicalement parlant. Genre, c’est pas parce qu’on est des ados ou post ados qu’on écoute de la merde ! huhu ! On était jeunes et cons mais on appartenait aux « initiés ».

Encore un truc pour se faire aimer de nos aînés, ceux qui l’avaient connu, Lui, Jimi Hendrix. Ceux qui avaient connu, voir participé à Woodstock. La légende.

Je repense à ces vacances qu’on avait passées en Gironde, à Lacanau. Les premières vacances indépendantes. Entièrement planifiées et gérées par nous, alors que nous étions encore lycéens. Cette impression de liberté <3.

J’ai l’impression que c’était hier.

Le vent, quand nous étions sur la plage. Les rouleaux. Les copains qui voulaient faire « cools », mais qui scrutaient discrètement les habitués (pour beaucoup, surfeurs), pour en imiter les postures. Sûrement pour nous épater, nous les filles. LOL. Si cette année là, on n’est pas tous rentrés avec des bracelets de perles en bois marron et coquillages, je ne dis plus rien.

Et puis mon 1er amour.
Les dernières années de lycée aussi.
Des copains que je ne reverrai plus d’ailleurs. Surtout le pote enthousiaste de la bande, qui ne fera pas de vieux os, malheureusement. Quel gâchis.

Mais de jolies années tout de même.

neil young lacanau