Arachnophobie et toujours en vie…

Je vais parler d’un sujet vraiment sensible pour moi :

les araignées.

Rien que d’écrire ce mot, je sens poindre le dégoût alors imaginez si j’avais mis une photo pour illustrer l’article, je crois que je ne serais jamais retournée sur mon blog ! LOL.

phobie araignees

Bon. Je ne reviendrai pas sur ce que ça provoque chez moi. Je résume en 3 mots : dégoût, flippe, chialage. Vous aurez compris, ces petites bêtes ne sont pas mes amies. OMG naaan.

Mais c’est quoi le pire, pour moi ?

Les pires moments :

Octobre : c’est bien connu c’est LE MOIS où ces vilaines bêtes tentent d’envahir nos habitats. Mais elles ne sont pas bien dehors ???

Halloween : tiens c’est pas en octobre dis donc !? Halloween et sa déco horrible entre fausses toiles d’araignées et araignées en plastique, je ne vous raconte pas ma frayeur.

Quand je suis seule : j’avoue, je n’assume pas du tout la confrontation. Seule, c’est donc le moment de panique total qui peut se terminer par une situation grotesque telle que j’attends 4h au café du coin que l’Homme rentre me débarrasser de la squatteuse d’appartement …

Les pires lieux :

En Corse : elles sont moches et velues et se cachent au fin fond de leur toiles qu’elles construisent comme des tunnels, dans les champs, les bosquets, partout. Une horreur ! Ne laissez pas traîner vos baskets dehors la nuit, vous pourriez avoir une surprise au matin !

En Australie : où j’ai rencontré des steaks-à-8-pattes, des espèces de monstres élevés aux hormones, c’est pas possible autrement !

A la Réunion peut-être : il paraît qu’il y a là-bas un village envahi de grosses araignées. ENVAHI. Elles sont partout. Sur les poteaux, par dizaines. Sur les murs. Partout. Pire que l’enfer pour moi !!

Les pires situations :

Sur moi : l’horreur absolue quand j’en ai eu une grosse velue sur le bras. C’était en Corse. J’étais appuyée contre un arbre, elle en a profité pour me monter dessus ! Quelle horreur !!

Dans la boite à gant : alors ça c’était une sale blague d’un pote. En plein mois de juin, rue de Rennes, en voiture. Mon pote me demande de prendre le plan papier qui est dans la voiture pour trouver l’adresse de destination (oui point de GPS à l’époque). Et au moment de toucher le livre, je tombe nez à nez sur une énorme araignée en plastique !!! OMG j’ai poussé un cri strident, je pense que toute la FNAC rue de Rennes s’en souvient. Si vous y étiez, c’était moi, sachez-le huhu.

En conduisant. Mais là, c’est grave… Heureusement que j’ai pu m’arrêter.

Les pires films :

Arachnophobia : ne me demandez pas pourquoi j’ai tenu à le voir…

Harry Potter : il y a un épisode assez costaud, avouons-le !

Le seigneur des anneaux : une seule mais belle bête /o\. Je ne voudrais pas spoiler.

.

Voici, résumé en quelques anecdotes, mon pire cauchemar (avec l’orage mais ça c’est une autre histoire). Je suis arachnophobe, oui. Et toujours en vie malgré toutes ces situations. Enfin, il parait que ça se soigne…

____

Et vous, vous avez des phobies ? Ca vous dirait de répondre aux mêmes questions en 3 réponses à chaque fois ?

  • les 3 pires moments
  • les 3 pires lieux
  • les 3 pires situations
  • les 3 pires moments culturels (films, théâtre, expos, etc)

Si vous le faites, dites-le moi que je vous tague aussi !