J’ai un aïeul célèbre !

J’ai une grande famille. Ou plutôt, un grand arbre généalogique ! Et grâce à tous ces liens de parenté, j’ai appris que j’avais au moins un aïeul célèbre :

Hugues Capet

(et peut-être même Saint Louis), la grande classe, non !?

Si vous avez envie de savoir si on a le même lien de parenté 😉 , vous pouvez consulter la base Capedia qui recense pas mal de monde descendant de Hugues Capet (723 682 au bas mot).

À la base, j’avais plutôt envie de parler ici de ma famille plus proche, mais en fait, je vais commencer par cet ancêtre ! Ca m’amuse.

.

Pour (re)situer vite fait, Hugues Capet c’est le gars qui est devenu roi (des Francs) en 987, à 46 ans passés (je dis « passés » car on ne connaît pas bien sa date son année de naissance !). Il est à l’origine de la dynastie des Capétiens.

Pourquoi il est parvenu au pouvoir ? c’est pas si simple.

De façon très résumée, il y a trois dynasties qui coexistent à ce moment là, dont deux qui se tirent dans les pattes, si je peux m’exprimer ainsi : les Carolingiens qui sont en place, les Robertiens qui aimeraient y être et une dynastie de Germanie. Vous aurez deviné ce sont les Carolingiens et les Robertiens qui se chamaillent pour le royaume de France (et peut-être aussi indirectement les Germains mais ne compliquons pas les choses).

Donc à ce moment là (la période dont je parle), ce sont les Carolingiens au pouvoir, avec Louis V.

Hugues Capet, lui, descend des Robertiens par son père (mais aussi des Carolingiens et des Germains, ça peut aider) ! Son père est un roberto-carolingien et sa mère est une germano(-carolingienne de loin). Vous suivez ?

A l’époque de ses grands-parents, les Robertiens ont promis de ne pas détrôner les Carolingiens et son grand-père robertien a d’ailleurs épousé sa grand-mère carolingienne.  Vous suivez toujours ? 😉

Cela dit, Hugues Capet est considéré comme un Robertien (de par son père).

Hugues Capet n’est donc pas censé obtenir la « fonction » de roi des Francs à la mort du dernier roi carolingien reconnu (Louis V) car il reste encore un carolingien briguant le trône (Charles de Lorraine, oncle de Louis V). Sauf que Hugues, il en a décidé autrement. Il n’aime pas Charles de Lorraine car d’une part il est carolingien et d’autre part c’est un opportuniste qui a essayé de piquer le trône de son propre frère Lothaire, père de Louis V. Louis V c’est celui qui vient de mourir, je rappelle. Vous suivez, oui ? 😀

Donc, manœuvres politiques aidant, le gars (Charles de Lorraine) et bien, il est évincé. Voilà.

Lorsqu’Hugues Capet accède au pouvoir, les Carolingiens viennent de « s’éteindre », et la famille des Robertiens fait des exploits depuis bien trop longtemps pour prendre leur nom. Hugues fonde donc la dynastie des Capétiens. C’est plus clair, ainsi ?

.

Je vous rassure, ma famille proche n’est peut-être pas plus simple : mon grand-père avait 10 frères et sœurs. Je vous laisse imaginer !

Allez, le voici, mon aïeul, huhu !
Bon, il n’a pas l’air très commode sur la photo, mais je n’ai pas trouvé mieux.

descendant hugues capet

Hugues Capet :

Dates : 941 – 996
Règne : 987 – 996
Son père : Hugues le grand, Duc des Francs
Sa mère : Hedwige de Saxe (sœur de l’empereur du Saint Empire Germanique)
Son grand-père paternel : Robert 1er, roi de Francie Occidentale
Son grand-père maternel : Henri 1er de Saxe, roi de Germanie
Ses enfants célèbres : Robert II le Pieux