Au secours, je dois faire mes bagages !

OMG ! Le piège ! Sachez que je déteste faire les sacs de voyage. Pire, si c’est pour une destination lointaine ! Ca m’angoisse.

Maintenant que tout est dit, je vais tenter d’être rationnelle 😉 et vous proposer des solutions si vous êtes comme moi !

.

D’abord, que doit-on emporter, vraiment ?

Alors, ça, ça dépend si vous êtes méga angoissé(e) ou juste un peu stressé(e) et donc pénible pour votre entourage dans ces moments là (je sais de quoi je parle !). Ce que je peux vous proposer, c’est de faire des listes. Pour ma part, j’en fait de 3 à 8, en fonction du voyage. Vous allez comprendre :

faire ses bagages

Ce sont mes listes.

Les trois premières catégories sont indispensables pour moi. Il est inconcevable que je parte sans mon chargeur, mon appareil photo et même mon ordinateur ! Je rappelle que je suis née dans une famille de geeks.

Les autres catégories je les rajoute au besoin :

Voyage au fin fond de nulle part = liste « trousse de survie »,
version roots = liste « couchage »,
avec activités sportives en vue = liste « sport ».

Séjour aux caraïbes = liste « soleil’ (on prévoit rarement de ne pas partir au soleil !),
avec déclaration imminente 😉 = liste « sortie »

.

Comment faire son sac sereinement ?

Voici comment procéder si vous voulez faire vos bagages sans stress :

  • Bien détailler les listes précédentes et les suivre.
  • Choisir le nombre de tenues en fonction du nombre de jours d’affilé sans rencontrer de machine à laver.
  • Prévoir toujours des pulls, où que l’on aille, ON NE SAIT JAMAIS, il peut faire froid.
  • Ne jamais oublier lunettes de soleil et crème solaire, car on part rarement dans une destination où il fait moche, franchement.
  • Etaler toutes les affaires sur le lit.
  • Se rouler dedans si la pression monte trop, vous verrez ça fait du bien.
  • Supprimer 1/3 des affaires présentes sur le lit.
  • Plier ses affaires, et les regrouper par catégorie.
  • Prévoir un bagage « cabine ».

Maintenant, vous allez pouvoir ranger les affaires dans les sacs.

ON NE S’Y PREND PAS LA VEILLE, NON

Quelques astuces supplémentaires :

Astuce pour retrouver ses affaires facilement : il faut bien cloisonner les affaires en les compartimentant dans des sacs distincts. L’intérêt, c’est que ça évite de devoir tout sortir lorsqu’on recherche juste une affaire en particulier. Exemple : virer tout le matériel de camping pour récupérer le shampoing.

Dans l’idéal, il faudrait un sac pour une ou deux catégories, pas plus. Mais si on part en avion, train (où le nombre de bagages est limité), il va falloir réduire à un bagage par personne. Dans ce cas, privilégiez encore une ou deux catégories par sac.

Astuce pour retrouver ses affaires pas trop froissées : empiler à plat, les vêtements fluides (donc pas les jeans, ni les pulls), puis en faire un rouleau. Ca permet de ne pas froisser ces vêtements durant le trajet ;). Ce rouleau, vous pouvez le placer, tout au dessus dans une valise, en arrondi autour d’autres vêtements. C’est assez efficace, vous pouvez essayer !

.

Le bagage cabine, mon meilleur ami

Qu’on prenne l’avion ou non, le bagage cabine est indispensable car il va contenir l’essentiel : ce que vous devez absolument avoir sur vous en cas de survie.

Ce qui est tout à fait le cas quand vous prenez l’avion ! Que se passerait-il, si la compagnie aérienne égarait votre bagage, même juste pour 72h ? Et bien vous seriez dans la mouise pour changer de vêtements élémentaires, vous laver les dents, recharger votre portable OU PLUS IMPORTANT ENCORE, profiter sereinement de la piscine dès le premier jour !

C’est ce qu’il m’est arrivé une fois. PAS DEUX.

Désormais, mon bagage cabine contient le nécessaire pour vivre 2-3 jours en presque-autarcie, comme si de rien n’était ;). Et ce sac, il est tout aussi nécessaire si on doit attendre avant de récupérer les clés de la location, ou passer une nuit dans une chambre d’hôtel au dernier moment, que lorsqu’on prend l’avion. Voilà ce qu’il contient en général :

  • 2 changes dont sous-vêtements,
  • brosse à dent et dentifrice (ça sert toujours),
  • chargeur de téléphone,
  • trousse de toilette (sans liquide si vous prenez l’avion),
  • lingettes (comme le dentifrice),
  • crème solaire et lunettes de soleil (il va faire beau),
  • maillot de bain,
  • tongues (quand il fait chaud, c’est le bonheur)
  • ET MON MINI SAC A MAIN que je peux sortir et ranger au gré des portiques d’aéroports et des cafés en terrasse.

Croyez-moi, en arrivant dans une destination où il faisait déjà 35°C à 7h du matin, j’étais bien contente d’avoir mes tongues aux pieds alors que j’avais pu passer les 12h d’avion les pieds au chaud dans mes baskets (je me suis faite un peu détester par les autres passagers aussi héhé).

faire ses bagages

.

Et si on a des enfants ?

Alors là ça se complique un peu… Vous les laissez chez mamie ? Ca se passe tellement bien 😉 !

Sinon, vous devrez réitérer l’étape 2 (les bagages) pour chacun des enfants et votre bagage cabine devra contenir le nécessaire pour amuser et changer vos enfant pendant 2 jours !

ON N’OUBLIE PAS LES JEUX SINON ON EST FOUTU !

En bref dans le bagage cabine, on ajoute, pour les enfants :

  • culottes
  • brosses à dents,
  • lunettes de soleil, chapeau, crème solaire et maillots de bain,
  • livres,
  • des petits jouets (genre des personnages et des cartes de uno),
  • des gâteaux (surtout pas au chocolat, ça fond),
  • des couches, des lingettes, un biberon et des dosettes de lait si votre enfant est vraiment petit.

Si votre enfant est bébé, il faudra ajouter dans les bagages tout le matériel de puériculture dont vous avez l’habitude de vous servir : lit pliant, poussette, etc. Vous avez un coffre de toit ou une remorque ? 😉

.

Et bien maintenant, il n’y a plus qu’à 😉 !

 Allez, bon courage voyage !