Le lundi, c’est cambriolage

Récemment, nous nous sommes fait cambrioler.

L’Homme m’appelle ce jour-là en rentrant du travail : « Tu as cassé la serrure ce matin ? ». « Heu.. non, je ne crois pas non… ça craint là ». Et mon esprit s’est mis à tourner très vite. Et depuis que j’ai commencé à imaginer le cambriolage, je me sens barbouillée. Je me sens retournée à l’intérieur, comme mon appartement peut-être ?

Et pourtant, pas bien méchant, le cambriolage en lui-même :

entrée + chambre = ordinateur + appareil photo

Rien, en sorte. Ridicule presque. Se faire choper pour ça serait totalement idiot (dites-le aux voleurs !). C’est rien et pourtant je suis triste comme un caillou.

Je suis mal parce qu’ils ont pris MON ordinateur. Avec MON travail et MES souvenirs. Des heures et des heures de travail. Des centaines de photos. Que je ne retrouverai pas, parce que je n’ai pas fait de sauvegarde. Et c’est sûrement de là d’où me vient mon mal-être… Je ne pourrai jamais les récupérer. Point. Terminé.

Alors, un seul conseil : ne faites pas comme moi

et SAUVEGARDEZ VOS DONNÉES.

Voici un début de réponse pour vos photos/données : 3 solutions pour ne plus perdre vos photos. Il existe aussi d’autres solutions comme un serveur sécurisé et distant mais ça devient très geek ! Il faut s’y connaître…

.

Finalement mes collègues me trouvent assez zen sur le sujet. Effectivement, mise à part la sensation d’être barbouillée, je ne montre pas grand chose sur cet événement. J’en ris même ! Je raconte qu’ils ont choisi ma partie de dressing qu’ils ont retournée, jetée par terre (et piétinée ?) et non celle de l’Homme. Super ! Merci ! Comme si j’adorais ranger !

cambriolage

En vrai, je m’en moque parce que ce n’est que du matériel et qu’il n’y a pas grand chose chez nous. Et puis, peut-être parce que je suis une stressée de ce genre d’événements à la base, j’ai beaucoup mentalisé un incendie ou un cambriolage. Un incendie ? Quoi emporter, où ranger ce que je dois absolument garder, dans quoi le transporter ? Un cambriolage ? Qu’est ce qui a de valeur à mes yeux, où le cacher, comment pensent les voleurs ?

Alors oui, vous allez rire parce qu’ils ont pris l’ordinateur et l’appareil photo. Certes. Mais c’était ce qui était en évidence, posé sur la table, genre « servez-vous » ;). Le reste ? Et bien c’est toujours là haha ! Comme quoi je ne planque pas si mal 😉 !